Dans le paysage de l’industrie du bâtiment français, la construction modulaire s’est imposé au fil du temps comme une solution viable pour se doter à moindre coût d’espaces de vie esthétiques et durables. 

L’évolution du savoir-faire des constructeurs, le renforcement des normes thermiques et les exigences d’esthétique urbaine contribuent ont contribué à refaçonner un secteur longtemps vilipendé pour ses édifices inesthétiques et de mauvaise qualité. Le “préfa” d’antan est aujourd’hui remplacé par des constructions fonctionnelles, parfaitement intégrées à leur environnement et respectueuses des demandes sociétales en matière de développement durable et de préservation des ressources naturelles. 

Voici quelques arguments qui plaident en faveur de la construction modulaire lorsque l’on souhaite s’agrandir à moindre coût.

Des bâtiments plus économiques

La fabrication des modules en usine permet à ce secteur de dégager d’importantes économies d’échelle. L’usinage des éléments en intérieur permet d’éliminer les aléas climatiques et de bénéficier d’équipements plus performants pour gagner en efficacité. Il permet également un meilleur contrôle qualité qui réduit le risque de malfaçon. Avec des équipes de spécialistes qui travaillent sur le même lieu et une meilleure disponibilité des matériaux, les professionnels dégagent d’importantes économies productives qui se reflètent sur des prix plus abordables. Cliquez ici pour plus d’informations sur les types de bâtiments qui se prêtent le plus à une construction modulaire.

Des édifices plus durables

En matière de développement durable, les constructions durables offrent de nombreux intérêts. Elles ne nécessitent pas de fondations, ce qui limite l’ampleur des travaux à réaliser lors de l’implantation et de la pollution laissée lors du démontage. Grâce aux techniques modernes de conception et de fabrication, les modules peuvent répondre aux normes thermiques les plus strictes tout en limitant les déchets de production. 

Ces bâtiments se prêtent en outre parfaitement à l’intégration de matériaux de construction naturels ou à l’ajout d’équipements écoresponsables comme des panneaux solaires par exemple.